Brillevast

Comme beaucoup de communes avoisinantes, Brillevast faisait partie de la forêt de Brix. L'élément "Vast" (du latin médiéval " Vastus" qui a donné en français " Dévasté" désigne une terre issue du défrichage de terres incultes, de même que pour les communes avoisinantes comme Le Vast, Martinvast, Tollevast, Sottevast, Vasteville, Hardinvast, et les lieux-dits, Pépinvast, Chiffrevast, ainsi que le bois de Barnavast. Dans le nord du département, " Vast" est une forme qui obéit à un traitement régional, employé isolément dans Le Vast mais surtout en composition avec des noms de type roman (Martinvast), scandinave (Sottevast, Tollevast) ou germanique (Pépinvast). La densité des noms en Vast autour de Valognesest remarquable, ils y jalonnent apparemment la progression d´une conquête du sol. Ce regroupement de ces noms en vast dans le nord Cotentin est l´exemple d´une mode locale favorisée par l´isolement géographique de la presqu'île du Cotentin. L'élément " Brille" renvoie à la méthode de défrichement, par le feu, issu soit du vieux français " Bresiller", « brûler », encore utilisé en patois normand, avec une contraction de Bresillevast en Brillevast peut-être due à l´attraction du verbe briller, soit du germanique brassa, « braisse », signifiant brûlé

 

  • 5210 - Brillevast - Vieux Pont - Collection personnelle